Informations diverses

Les chutes représentent deux tiers des accidents domestiques.

C'est la première cause de décés accidentel chez les plus de 65 ans. Chaque année, plus de 2 millions de personnes de plus de 65 ans chutent et un sujet sur deux de plus de 80 ans tombe.


Face à ces chiffres, prévenir les chutes chez les personnes âgées est devenu un enjeu de santé publique


Quelles sont les pièces à risque ?

Les chutes surviennent habituellement lors des activités de la vie quotidienne à domicile. L'une des premières zones à risque est la salle de bain.


Bien entendu, dans la salle de bain c'est en particulier la douche ou la baignoire qui est dangereuse.




Quelques mesures simples à prendre

Avoir un éclairage suffisant et dégager des espaces libres Supprimer les tapis et les objets au sols type fils électriques Installer des barres d'aides et des aides au soutien


Rendre antidérant la baignoire ou le bac de douche Faire un traitement antidérapant du sol de la salle de Bain Contactez-nous pour trouvez ensemble la solution adaptée à votre problématique

Le chef d'entreprise doit prendre des mesures

Il doit prendre des mesures de prévention et les risques liés aux chutes de plain-pied doivent être analysés et pris en compte dans le cadre de l'évaluation des risques professionnels, obligatoire en entreprise, et consignés sur le Document Unique de Sécurité (D.U.S)


Pour la prévention des risques de chute de plain-pied, des traitements antidérapants ou des revêtements de sol antidérapant doivent être privilégiés, les inégalités de surfaces et/ou obstacles doivent être soit supprimés soit clairement signalés, notamment dans les lieux de passage, et les sols doivent être nettoyés régulièrement.


Le Code du Travail stipule : Art. R.235-3-3 : "En cas de nouvelle construction ou d'aménagement, le propriétaire des locaux doit concevoir des lieux où les planchers ne sont pas glissants." Art. R.232-2-5 : "L'employeur doit utiliser des matériaux imperméables permettant un nettoyage efficace des sols." Art. R. 4224-3 : "Les lieux de travail intérieurs et extérieurs doivent être aménagés de telle façon que la circulation des piétons et des véhicules puisse se faire de manière sure." Art. R. 4225-1 : "Les postes de travail extérieurs doivent être aménagés de telle façon que les travailleurs ne puissent glisser ou chuter." Art. R. 4224-18 : "Les locaux de travail et leurs annexes sont régulièrement entretenus et nettoyés ; ils doivent en outre être exempts de tout encombrement."


Il existe deux moyens de protéger les salariés des risques de glissades : - rendre le sol antidérapant (protection collective). - imposer le port de chaussures antidérapantes (protection individuelle) Dans les conditions de travail propices aux chutes de plain-pied (sols souvent humides ou rendus glissant à la suite du renversement d'un produit de denrées alimentaires, de liquides techniques, d'hydrocarbures ou d'huiles..., comme dans la restauration, les industries agroalimentaires, garages, stations-services,...), le travailleur doit être équipé de chaussures ou mocassins antidérapants et les sols doivent être traités antidérapants ou couverts d'un revêtement antidérapant.




Les produits antichute de plain-pied.

Le traitement antidérapant consiste à modifier la structure de surface du sol. Sur un carrelage, le traitement consiste à accentuer les différents reliefs en créant des micro-alvéoles. Lorsque le sol devient mouillé et lorsque l'on marche dessus il se produit un phénomeme de ventouse efficace contre les risque de glissade.


Les Peintures antidérapantes se présente sous forme de Kit prêt à l'emploi de revêtement liquide de sécurité antidérapant en polyuréthane avec particules de caoutchouc intégrées cette peinture antidérapante solide et souple est particulièrement adaptées pour les sols sujets à des mouvements ou des vibrations qui permet par une simple application de rendre les surfaces glissantes antidérapantes et s'applique sur les surfaces minérales, les dalles céramiques, le béton, le métal, ...

Exemple et conséquences

(secteur HORECA : secteur de l'hôtellerie, de la restauration et des cafés) Les employeurs ont le devoir légal et moral de maintenir de bonnes conditions de santé et de sécurité dans leur lieu de travail. Des motifs financiers plaident également dans ce sens: perdre un précieux collaborateur à cause d'une glissade ou d'une chute peut avoir des conséquences néfastes sur les affaires.


Des pertes financières élevées après un accident en pleine haute saison : Le chef d'un restaurant qui réalise un chiffre d'affaires annuel de 200 000 euros a glissé sur un revêtement de sol mouillé en pleine haute saison. Aucun autre chef n'était disponible pour reprendre immédiatement son poste, ce qui a entraîné une perte de 11 830 euros.


Législation

Les travailleurs sont protégés par la directive 89/391/UE. Le principe de base de la directive est la prévention des risques. Elle exige des employeurs qu'ils évaluent les risques et leur impose l'obligation générale de garantir la santé et la sécurité de leurs salariés sur le lieu de travail.


La directive cadre est complétée par des directives particulières, par exemple la directive européenne sur le temps de travail, la directive 89/654/CE sur les lieux de travail et la directive 2003/10/CE sur le bruit.




Glissades, dérapages et chutes

Les glissades, les dérapages et les chutes sont les causes d'accidents les plus courantes dans le secteur HORECA, particulièrement dans les cuisines. Elles sont principalement dues à des surfaces rendues glissantes par de l'eau, des débris de nourriture ou de l'huile. Le port de chaussures inadéquates renforce le danger. Marcher trop vite ou courir, être distrait et ne pas utiliser les rampes dans les escaliers augmentent également les risques.


Que pouvez-vous faire ? Contactez-nous, nous évaluerons ensemble le risque à partir de votre situation particulière, afin de mettre en oeuvre une solution pour l'éliminer ou le réduire et informer le personnel (Source : Agence Européenne pour la sécurité et la santé au travail)

La norme Française XP - P 05-010 (équivalente à la norme allemande DIN 51130)

L'évaluation de la glissance est effectuée par une méthode d'essai décrite dans la norme XP P 05-010 et basée sur le principe de l'angle d'inclinaison.

Un opérateur marche en avant puis en arrière sur le sol testé. Ce sol est revêtu d'huile pour les essais en pieds chaussés.
L'inclinaison de ce sol augmente jusqu'à ce que l'opérateur détecte une amorce de glissade. C'est l'angle occupé à ce moment-là par le sol qui établit le classement.
Un classement R10 (pieds chaussés), par exemple, signifie que l'angle est supérieur ou égal à 10 ° et strictement inférieur à 20 °.

Il est ensuite attibué une note correspondant à un coefficient de glissance : R9 (< 10°),R10 (entre 10° et 19°), R11 (entre 19° et 27°), R12 (entre 27° et 35°) et R13 (> 35°)





La norme Française XP - P 05-011 (équivalente à la norme allemande DIN 51097)

L'évaluation de la glissance est effectuée par une méthode d'essai décrite dans la norme XP P 05-010 et basée sur le principe de l'angle d'inclinaison.

Un opérateur marche en avant puis en arrière sur le sol testé.
Ce sol est revêtu d'eau pour les tests en pieds nus. L'inclinaison de ce sol augmente jusqu'à ce que l'opérateur détecte une amorce de glissade.
C'est l'angle occupé à ce moment-là par le sol qui établit le classement. Un classement PN 6 (pieds nus), par exemple, signifie que l'angle est supérieur ou égal à 6 ° et strictement inférieur à 12 °.

Il est ensuite attibué une note correspondant à un coefficient de glissance : PC6 ou R9 (< 10°),PC10 ou R10 (entre 10° et 19°), PC20 ou R11 (entre 19° et 27°), PC27 ou R12 (entre 27° et 35°) et PC35 ou R13 (> 35°)






Installation et réglage du pendule avant le test

La mesure de l'efficacité d'un traitement anti-dérapant s'effectue à l'aide d'un appareil appelé pendule SRT (selon la norme NFP 18578 )


Le principe de fonctionnement est le suivant : Le bras du pendule muni d’un patin en caoutchouc à son extrémité libre, est lâché en position haute, le patin vient frotter le sol puis remonte en entraînant une aiguille qui marquera le coefficient de rugosité sur une échelle graduée. Plus le sol est glissant et moins le patin est ralenti au sol, l’aiguille tendra donc à remonter vers les graduations les plus faibles. Par contre si le patin est freiné, l’aiguille remontera faiblement sur une graduation importante. La norme demande un coefficient > 0,45 pour une utilisation en zone piétonne.


Résultat avant le traitement

Avant le traitement, le résultat du test montre un coefficient de 0.18 sur le pendule.
Cela représente un réel danger pour les piétons


Photo resultat 01

Photo resultat 01




Résultat après le traitement

Après traitement avec Stabi'Sol, le test donne un résultat de 0.66 sur le pendule, ce qui indique un sol parfaitement sécurisé
Rappel : la norme demande un coefficent > 0.45


Photo resultat 02

Photo resultat 02

La normalisation en cours

La commission de Normalisation AFNOR/P05A est chargée d'élaborer des normes spécifiquement françaises relatives à la glissance des revêtements de sol. Elle doit également assurer le suivi français des travaux européens effectués au sein du CEN/TC 339 "Résistance à la glissance des surfaces piétonnières". C'est dans ce cadre que les traitements Stabi'Sol ont été testés par la SFC dont voici les résultats ci-dessous



Les résultats de Stabi'Sol P110 et P130

P110 effectué sur un carrelage spécial Piscine , le résultat du test donne un classement PN24 (PN18 avant traitement)


P130 effectué sur un carrelage pour les pièces domestiques et pour les galeries commerciales , le résultat du test donne un classement PC20 (PC10 avant traitement)




Les résultats de Stabi'Bain céramique et acrylique


Groupe A (équivalent à la norme PN12)

- Circulation à pieds nus (largements sèches)
- Cabines de déshabillage et vestiaire collectifs
- Fond de bassin de la petite baignade (non nageur) si la profondeur d'eau dépasse 80 cm sur toute la surface



Groupe B (équivalent à la norme PN18)

- Circulation à pieds nus, autre que celle du groupe A
- Locaux de douches
- Plage autour des bassins
- Fond de bassin de la petite baignade avec une profondeur d'eau inférieure à 80 cm par endroits
- Fond de la petite baignade des bassins à vagues
- Fonds mobiles
- Pataugeoires
- Echelles et escaliers (largeur maximale 1m, avec main courante bilatérale) conduisant dans l'eau
- Echelles et escaliers en dehors du domaine des bassins





Groupe C (équivalent à la norme PN24)

- Escaliers conduisant dans l'eau, autres que ceux du groupe B
- Pédiluves
- Bords de bassins inclinés


Classement PC10 à PC 35 (Locaux Recevant du Public - ERP)

0 Locaux et zones de travail communs
- PC10 (R10) pour : Espace d'entrée (espace à accès direct de l'extérieur, susceptible d'être mouillé)
- PC10 (R10) pour : Escaliers (escaliers à accès direct de l'extérieur, susceptibles d'être mouillés)
- PC10 (R10) pour : Locaux sociaux (cabinets d'aisance, locaux sanitaires)

1 Fabrication de margarine, graisse et huile alimentaire
- PC35 (R13) pour : Fonderie de graisse
- PC35 (R13) pour : Raffinerie d'huile alimentaire
- PC27 (R12) pour : Fabrication et emballage de margarine
- PC27 (R12) pour : Fabrication et emballage de graisse alimentaire, soutirage d'huile alimentaire

2 Traitement et transformation de lait, fabrication de fromage
- PC27 (R12) pour : Transformation de lait frais y compris beurrerie
- PC20 (R11) pour : Fabrication de fromage, entrepôt et
- PC27 (R12) pour : Fabrication de glace de confiserie

3 Fabrication de chocolat et confiserie
- PC27 (R12) pour : Raffinerie de sucre
- PC27 (R12) pour : Fabrication de cacao
- PC20 (R11) pour : Préparation de la matière première
- PC20 (R11) pour : Fabrication de barres creuses et pralinés

4 Fabrication de pâtisseries (boulangeries, pâtisseries, biscotteries)
- PC20 (R11) pour : Préparation de la pâte
- PC27 (R12) pour : Locaux où sont employés principalement des graisses ou matières liquides
- PC27 (R12) pour : Locaux de lavage

5 Abattoir, préparation et transformation de la viande
- PC35 (R13) pour : Salle d'abattage
- PC35 (R13) pour : Boyauderie, triperie
- PC35 (R13) pour : Salle de découpe
- PC35 (R13) pour : Cuisine de charcuterie
- PC35 (R13) pour : Fabrication de saucisses cuites
- PC35 (R13) pour : Fabrication de saucisses crues
- PC35 (R13) pour : Séchoir de saucissons
- PC27 (R12) pour : Fumoir
- PC27 (R12) pour : Saloir
- PC27 (R12) pour : Transformation de volailles
- PC27 (R12) pour : Dépôt de boyaux
- PC27 (R12) pour : Rayon de charcuterie et d'emballage

6 Préparation et transformation de poissons, comestibles fins
- PC35 (R13) pour : Préparation et transformation de poissons
- PC35 (R13) pour : Fabrications de comestibles fins
- PC35 (R13) pour : Fabrication de mayonnaise

7 Préparation et transformation de légumes
- PC35 (R13) pour : Fabrication de choucroute
- PC35 (R13) pour : Conserve de légumes
- PC20 (R11) pour : Locaux de stérilisation
- PC27 (R12) pour : Locaux de préparation de légumes

8 Surfaces mouillées dans la fabrication de denrées alimentaires et de boissons
- PC10 (R10) pour : caves, chais, caves de fermentation
- PC20 (R11) pour : Soutirage, fabrication de jus de fruits

9 Cuisines, restaurants, cantines
- PC20 (R11) pour : Cuisines gastronomiques (restaurants, hôtels) moins de 100 couverts par jour
- PC27 (R12) pour : Cuisines gastronomiques (restaurants, hôtels) plus de 100 couverts par jour
- PC20 (R11) pour : Cuisines collectives dans les foyers établissements scolaires maternelles,maison de santé
- PC27 (R12) pour : Cuisines collectives des hôpitaux et cliniques
- PC27 (R12) pour : Cuisines collectives importantes: restaurants universitaires, cantines d'entreprise, cuisine de distribution centrale
- PC27 (R12) pour : Cuisines de préparation (fast-food, casse-croûte)
- PC27 (R12) pour : Cuisines de décongélation, de réchaud
- PC20 (R11) pour : Cuisines des cafés, salons de thé, hôtels de tourisme (sans restaurant), stations hospitalières
- PC20 (R11) pour : Locaux de lavage cuisines gastronomiques, cuisines collectives importantes, cuisines de préparation
- PC27 (R12) pour : Locaux de lavage cuisine collective foyers
- PC20 (R11) pour : Locaux de lavage cuisine hôpitaux et cliniques
- PC27 (R12) pour : Réfectoires, restaurants, cantine y compris aires de service

10 Chambres froides, chambres frigorifiques, entrepôts frigorifiques
- PC27 (R12) pour : Pour produits non emballés
- PC20 (R11) pour : Pour produits emballés

11 Lieux de vente, magasins de vente
- PC20 (R11) pour : Réception de viande
- PC20 (R11) pour : Réception de poisson
- PC20 (R11) pour : Aires de service pour la vente de viande et charcuterie, non emballées
- PC10 (R10) pour : Aires de service pour la vente de viande et charcuterie, emballée
- PC27 (R12) pour : Aires de service pour la vente de poisson
- PC27 (R12) pour : Locaux de préparation de viande
- PC27 (R12) pour : Magasin de bouquetier, de fleuriste
- PC20 (R11) pour : Lieux de vente avec fournil
- PC20 (R11) pour : Lieux de vente avec friteuses fixes ou dispositifs de grillades fixes
- PC27 (R12) pour : magasins de vente, locaux recevant de la clientèle
- PC10 (R10) pour : Lieux de préparation de denrées alimentaires pour vente en libre-service
- PC10 (R10) pour : Zones de caisse, lieux d'emballage
- PC10 (R10) pour : Aires de service pour la vente de pain et pâtisseries, non emballés
- PC10 (R10) pour : Aires de service pour la vente de fromage et produits fromagers non emballés
- PC10 (R10) pour : Autres aires de service

12 Locaux de la santé publique et assistance publique
- PC20 (R11) pour : Locaux de désinfection (humides)
- PC10 (R10) pour : Aires de nettoyage préliminaire de stérilisation
- PC10 (R10) pour : Locaux de matières fécales, locaux d'évacuation, locaux malpropres de travaux de soins
- PC10 (R10) pour : Locaux de dissection
- PC10 (R10) pour : Locaux de bains médicaux, hydrothérapie, fangothérapie
- PC20 (R11) pour : Cabinets de toilette des salles d'opération, locaux de plâtrage
- PC10 (R10) pour : Locaux sanitaires, salles de bains de station hospitalière
- PC10 (R10) pour : Locaux de diagnostic médical et de thérapie, salles de massages
- PC10 (R10) pour : Salles d'opérations
- PC10 (R10) pour : Stations hospitalières avec chambres des malades et couloirs
- PC10 (R10) pour : Cabinets de consultations médicales, hôpitaux de jours
- PC10 (R10) pour : Pharmacies
- PC10 (R10) pour : Laboratoires
- PC10 (R10) pour : Salons de coiffures

13 Blanchisserie
- PC20 (R11) pour : Locaux avec machine à laver le linge et le vêtement à l'eau
- PC10 (R10) pour : Locaux de repassage et de calandrage

14 Fabrication d'aliments pour le bétail
- PC20 (R11) pour : Production de fourrage sec
- PC20 (R11) pour : Production de fourrage en utilisant de la matière grasse et de l'eau

15 Fabrication de cuir, textiles
- PC35 (R13) pour : Ateliers à l'eau dans les tanneries
- PC35 (R13) pour : Locaux avec machines à décharner
- PC35 (R13) pour : Locaux avec formation d'écharnure du cuir
- PC27 (R12) pour : Locaux de graissage pour la fabrication de joints d'étanchéité
- PC20 (R11) pour : Teinturerie de textile

16 Locaux de laquage
- PC27 (R12) pour : Aires de polissage à l'eau

17 Industrie céramique
- PC20 (R11) pour : Moulins à eau ( préparation de la matière céramique)
- PC20 (R11) pour : Mélangeurs: manutention avec des matières telles que goudron, poix, graphite, résines synthétiques
- PC20 (R11) pour : Pressage: manutention avec des matières telles que goudron, poix, graphite,résines synthétiques
- PC27 (R12) pour : Aires de coulage
- PC27 (R12) pour : Aire d'émaillage

18 Façonnage et transformation de pierre et verre
- PC20 (R11) pour : Scieries de pierre, atelier de polissage de pierre
- PC20 (R11) pour : Façonnage de verre
- PC20 (R11) pour : Aires de polissage du verre
- PC20 (R11) pour : Fabrication de verre isolant manutention avec des produits de séchage
- PC20 (R11) pour : Emballage, expédition de verre plat manutention avec des produits anti-adhésion
- PC20 (R11) pour : Atelier de gravure et de polissage chimique du verre

19 Usines à béton
- PC20 (R11) pour : Aires de lavage du béton

20 Entrepôts
- PC27 (R12) pour : Dépôts des huiles et graisses

21 Atelier de traitement chimique et thermique de fer et métal
- PC20 (R11) pour : Ateliers de mordançage
- PC27 (R12) pour : Atelier de trempe
- PC20 (R11) pour : Laboratoires

22 Façonnage et transformation de métaux, ateliers métallurgiques
- PC27 (R12) pour : Locaux de galvanisation
- PC20 (R11) pour : Façonnage de fonte grise
- PC20 (R11) pour : Aires de façonnage mécanique: atelier de tournage, de fraisage, d'estampage de pressage, d'étirage et aires avec une charge accrue de lubrifiant huileux
- PC27 (R12) pour : Aires de nettoyage de pièces, aire de vapeur d'échappement

23 Ateliers de réparation de véhicules
- PC20 (R11) pour : Locaux de réparation et d'entretien
- PC27 (R12) pour : Fosses de travail et de contrôle
- PC20 (R11) pour : Halles de lavage

24 Ateliers d'entretien des avions
- PC20 (R11) pour : Hangars d'avions
- PC20 (R11) pour : Halles de montage
- PC27 (R12) pour : Halles de lavage

25 Usines de traitements des eaux usées
- PC27 (R12) pour : Station de pompage
- PC27 (R12) pour : Locaux de débourbage
- PC27 (R12) pour : Locaux de ratissage

26 Caserne de pompiers
- PC27 (R12) pour : Garages de véhicules
- PC27 (R12) pour : Locaux d'entretien de tuyaux d'incendie

27 Etablissement financiers
- PC27 (R12) pour : Locaux de guichet

28 Garages
- PC27 (R12) pour : garages, garages à étage, garages en sous-sol

29 Etablissements scolaires et écoles maternelles
- PC10 (R10) pour : Halls d'entrée, couloirs, salles de récréation
- PC10 (R10) pour : Salles de classe, salles communes
- PC10 (R10) pour : Escaliers
- PC20 (R11) pour : Cabinets d'aisance, cabinets de toilette
- PC20 (R11) pour : Cuisine d'éducation dans des établissements scolaires
- PC20 (R11) pour : Cuisines dans des écoles maternelles
- PC20 (R11) pour : Locaux de machines pour le façonnage du bois
- PC20 (R11) pour : Ateliers d'enseignement manuel





Les images du sol sans traitement

Comme vous allez pouvoir le constater sur les images du microscope, un carrelage n'est jamais parfaitement lisse.


Vous allez en effet vous apercevoir de la présence de "creux" et de "bosses" à l'échelle du micron.


Les images du sol traité avec Stabi'Sol P130

Le traitement va accentuer le défaut naturel de la surface du carrelage.


Vous allez voir les micro-cavités qui feront office de "ventouses" en présence de l'eau pour rendre votre carrelage antidérapant.




Les images du microscope électronique


Voir l'effet du traitement vu au microscope

Cliquez sur l'image pour voir les comparaisons entre les sols traités et non traités.


4 niveaux de grossissement vous sont proposés :
grossissement par 100
grossissement par 300
grossissement par 1000
grossissement par 3000